Aller au contenu principal

Climat, soleil et propagande.

31 décembre 2012
Ce mois-ci, je prends le temps d’écrire un article  de fond sur l’origine des variations des cyles solaires, un peu technique mais comme il n’y a pas d »équivalent sur le web français, j’espère que les lecteurs trouveront utile ma démarche. Je citerais ma principale source à la fin de cette article.
Avant de faire exploser mon cerveau, un bref état des lieux de l’activité solaire fin 2012 début 2013 afin de rétablir certaines véritées, évidentes pour ceux qui suivent l’actualité de notre étoile et un peu moins pour les personnes qui lisent ou entendent parler de notre astre que lorsqu’il y a une éruption solaire dans les médias.
On se trouve actuellement dans le cycle de 11 ans(moyenne 11,2) n°24, l’activité de notre étoile est plus faible que lors du cycle 23 entre 1996 et 2007/2008, qui lui même était plus faible que le cycle 22. Le prochain cycle et le suivant, le n°25 et le n°26 seront plus faible que le cycle actuel. L’amplitude de ce minimum solaire qui à déjà commencé sera compris entre un minimum de Maunder et un minimum de Dalton. http://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_solaire . Le minimum de Dalton coïncide avec une période froide, sur notre planète. Par exemple, la station d’Oberlach en Allemagne a mesuré une baisse des températures moyennes de 2 °C durant plus de 20 ans, entre 1790 et 1830. Les tâches à la surface se raréfient, les vents solaires s’essoufflent, les éruptions solaires sont en très fortes diminutions. Vous trouverez le pourcentage pour les éruptions de classe X, sur ma page consacré au soleil. Bref le soleil retombe dans une phase de sommeil comparable à ces minima, et de ce fait bouleverse le climat de la terre, bousculant un peu plus les certitudes climatiques du GIEC.
1ere partie:
Les graphiques solaires ² détaillés du moment angulaire (AM)  produit à partir du Jet Propulsion Laboratory (JPL) DE405
des perturbations cycliques d’affichage d’éphéméride qui montrent une corrélation très forte avec le ralentissement de l’activité solaire passé. (voir les deux liens ci-dessous pour comprendre ce qu’est un moment cinétique et les avancées des dernières recherches). ² Graphiques en bas de page.
http://en.wikipedia.org/wiki/Jet_Propulsion_Laboratory_Development_Ephemeris
Ces mêmes  perturbations d’AM se produisent également simultanément avec les changements solaires connus sous le nom de cycle  du Barycentre du système solaire (SSB).
Barytemps1
Le barycentre va jusqu’a environs 660.000 km de distance du soleil. Le cycle du barycentre correspond aussi a celui du cycle de Suess soit de 180 ans.
2ème partie:
Les perturbations d’AM peuvent être mesurées permettant l’analyse des modulations solaires de cycle  passé avec les disques solaires de procuration de 11.500 ans (14c et 10Be).  L’information dans le détail AM montre également une vague périodique de la modulation qui s’aligne très étroitement avec celle observée des taches solaire depuis 1650. La perturbation et la modulation d’AM est un produit direct des géantes gazeuzes (Uranus et Neptune). Cette information donne l’occasion de prévoir de futurs minimum solaire par rapport à une activité normale. Un lien mécanique proposé entre l’activité solaire et l’influence planétaire par l’intermédiaire d’une anomalie trouvée entre soleil/planète AM avec des perturbations du courant AM indiquent que le cycle solaire 24 et 25 sera fortement réduit dans l’activité de tachess solaire, ressemblant à un modèle semblable aux cycles solaires 5 et 6 pendant le Minimum de Dalton (1790-1830).
La dynamique du système solaire a été un postulat principal  pendant beaucoup de décennies. Paul D.Jose en 1965 était le premier à associer un modèle périodique de système solaire des 4 planètes extérieures (179 ans). Il a proposé que son modèle se corrèle avec la modulation du cycle solaire. La nouvelle recherche par l’intermédiaire de cette étude suggère cela, et ce depuis les 6000 dernières années, le cycle de 179 ans ne peut pas être maintenu et est plus près d’un cycle de 172 ans avec lequel s’aligne la période synodale d’Uranus et de Neptune (171,44 ans).  Théodore Landscheidt  a complété cette théorie en allant plus loin; en associant les lectures ou les « passages à zéro » négatifs quasi-cycliques de couple (AM lectures allant en-dessous de zéro) qui peut se produire près des grands minimum. On l’a trouvé depuis que le négatif les lectures se produisent dans la région générale de la plupart des grands minimas, mais de tels disques ne sont pas une méthode fiable de
prévision de la synchronisation et de la force des grands minimum au niveau du cycle solaire.
3ème Partie:
Autre étude a détaillé le chemin d’orbite du Soleil autour du SSB pendant lequel on a montré un modèle équilibré de petites périodes de cycles solaires « normaux ». Charvàtovà (2000) montre ce modèle pendant qu’elle se déplace, tandis que la recherche du travail de Landscheidt a produit un graphique d’AM utilisant l’éphéméride de JPL. Ce graphique a pour la première fois montré les perturbations détaillées des AM solaires qui coïncident également avec des ralentissements solaires  passé avec cycle solaire  du SSB. Carl Smith est mort en 2009 et ne se rendait probablement pas compte du détail caché qui a été contenu dans son travail, l’angulaire perturbé Courbe d’élan tenant l’indice. Les courbes perturbées sur le graphique solaire d’AM correspondent aux perturbations solaires d’un couple qui changent également chemin solaire équilibré normal autour du SSB. La vitesse solaire est également perturbée sur un cycle de 172 ans (moyenne) et on observe une plus grande déviation entre l’orbitale AM du Soleil et des planètes. On lui propose
par un mécanisme d’accouplement d’orbite de rotation ayant pour résultat la variation du taux équatorial solaire de rotation, la dynamo solaire est réduit pendant ces intervalles de 172 ans.
l’état désordonné pendant des périodes de ralentissement solaire et sont donc un résultat direct de la conjonction d’Uranus/Neptune de l’ère.  Le travail de Theodor Landscheidt a inspiré des scientifiques de professionnel et de citoyen. Par exemple, Carl Smith.
 

² moment cinétique ou moment angulaire Graphe:
sunssbam1620to2180gs
Publicités

From → CLIMAT

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Blog Archipel des Sciences

Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de la Guadeloupe

tanguiss

DEMAIN C'EST MAINTENENT...

Humeurs Numeriques

Qui suit un autre, il ne suit rien : Il ne trouve rien : voire il ne cherche rien. (Montaigne)

%d blogueurs aiment cette page :