Aller au contenu principal

Urbanisation & Pollution lumineuse

2 octobre 2015

europe-soidume-geDes éclairages urbains trop nombreux et mal orientés, des enseignes, des vitrines et des bureaux allumés en permanence, une loi en France qui ne sert à rien, une de plus. L’éclairage public en France représente 11,5 millions de points lumineux, pas de prise en compte de l’éclairage dans les propriétés privés, par exemple, près de chez moi, une maison de retraite éclaire le ciel sur 5 points et une résidence privée sur 3 points avec des réverbères globe, les pires !. La pollution lumineuse n’a pas fini de s’étendre sur le monde. Il existe finalement peu de sites internet relatif à ce ce problème,  peu médiatisé, et ne suscitant que peu d’intérêt de la part des opinions publiques, qui vivent pourtant majoritairement en ville ou près d’une grande agglomération. C’est  des associations américaines qui font le travail le plus intéressant sur la question. On commence par faire l’état des lieux de cette pollution et conséquences, 90% des étoiles et la voie lactée ne sont plus visible à l’œil nu,  (source notre planète info) Le « suréclairage » est la cause première de la disparition d’espèces d’insectes, ce qui perturbe significativement la chaîne alimentaire naturelle, puisqu’ils représentent l’alimentation de base d’un grand nombre d’animaux. Ainsi, les populations d’insectes nocturnes et pollinisateurs sont décimées (seconde cause de mortalité après les pesticides). Les oiseaux migrateurs sont gênés et désorientés : près d’un million d’entre eux en meurent chaque année. En effet, les oiseaux migrateurs s’orientent notamment grâce aux étoiles, masquées par les lumières nocturnes. De nombreuses autres espèces sont victimes de la pollution lumineuse : chauve-souris, tortues marines, escargots. Des nombreuses autres études parlent des conséquences sur l’homme, comme le manque de mélatonine, ou sur l’obésité et certaines formes de cancer mais reste trop peu nombreuses et fiables. Les solutions existent, on peut voir par exemple sur le site darksky le type d’éclairage acceptable, ainsi que les éclairages à Sodium Basse pression, « source de lumière quasi monochromatique jaune-orangé, utilisée à proximité des grands observatoires et près de plages à tortues… »comme on peut le lire sur le site http://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/

http://darksky.org/

Le petit article de Science & Vie qui m’a donné envie d’en savoir plus sur le sujet et d’écrire sur cette question, ce mois ci.

http://www.anpcen.fr/ source de l’article de Science & Vie

Sans titre

Pourquoi ce type de lampadaire globe n’est pas interdit à la vente?  

lampadaire-espace---globe-fume-p-image-22839-grandei_578931_01 (1)  borne-extacrieure-boule

Publicités

From → Environnement

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Blog Archipel des Sciences

Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de la Guadeloupe

tanguiss

DEMAIN C'EST MAINTENENT...

Humeurs Numeriques

Qui suit un autre, il ne suit rien : Il ne trouve rien : voire il ne cherche rien. (Montaigne)

%d blogueurs aiment cette page :